mercredi, février 21, 2024
Recherches Lacan

LXXVII Dissolution 1979 – 1980 15 mars 1980

15 mars 1980

JACQUES LACAN EXPLIQUE SES DÉCISIONS

Il avait annoncé dans une lettre, le 5 janvier dernier, la dissolution de l’École freudienne. Il revient ici sur les conséquences de cette décision. Voici, avec l’autorisation du docteur Lacan, l’allocution de bienvenue qu’il a prononcée à l’ouverture de la réunion convoquée par lui, le samedi 15 mars, au PLM Saint-Jacques (voir le Matin du 17 mars). Lacan revient sur les effets produits par l’annonce de la dissolution de son école, annoncée dans une lettre, le 5 janvier dernier.

Bonjour, mes bons amis, vous voilà au rendez-vous. L’école achève sa course, vous êtes encore là avec moi. Je suis parti de ceci qu’elle était morte et qu’elle ne le savait pas. Ceci veut dire, qu’elle le refoulait, moyennant quoi elle avait l’air vivante. D’où lui venait cet air ? De cette “vie” précisément — Je mets des guillemets à vie -, de cette vie dont chez un sujet reste animé le refoulé. Ceci du moins jusqu’à ce qu’il soit réduit par l’analyse à l’Urverdgrängt.

C’est ce que, dans le rêve, Freud désigne comme ombilic. C’est ce qui ne s’obtient pas moins du lapsus. C’est enfin ce que cerne le mot d’esprit – il le cerne parce que, plus, il ne peut faire. L’interprétation analytique doit être un mot d’esprit. Eh bien, j’en ai fait un — quand j’ai dit : solution ! C’était mon Ureka à moi. Après, ça s’est mis à dégringoler de partout. C’est ce qui s’appelle une interprétation efficace.

Il a fallu que je vous l’écrive. J’ai fait ça le 5 janvier. Et c’était quoi ? Une lettre d’amour. Personne ne n’en est aperçu, malgré ce que j’ai poussé de chansonnette là autour.

Je ne suis pas en train de vous dire que j’opère sur votre inconscient collectif. Mais que l’école, oui, était Symptôme — ce qui n’est pas mal. Symptôme, mais pas le bon. Symptôme remarquez-le, se dit par antiphrase, puisque s’y désigne ce qui ne tombe pas d’accord. Dans cette école, on ne tombe d’accord que sur ça : on m’aime. Tellement qu’on voudrait que l’éternité se dépêche de me changer en moi-même. Moi, Je ne suis pas pressé, je ne m’aime pas au point de vouloir être moi-même.

Évidemment, je suis devenu un signifiant — en deux mots. Le signifiant que je suis devenu, ça se dit, paraît-il label Lacan. Ce truc m’encombre depuis longtemps. La belle Lacan ne peut donner que ce qu’elle a. Maintenant, Il y a des débiles qui voudraient effacer mon nom. Je voudrais bien aussi, ça me reposerait. Mais je suis prévenu où ce désir a conduit cet autre débile de marquis de Sade. Il est devenu insubmersible. Et moi aussi, à ce qu’il paraît, puisqu’ils n’arrivent pas à me faire plouf.

Pourquoi est-ce qu’ils veulent, comme ça, que mon nom s’efface ? C’est parce qu’ils croient que c’est le signifiant maître, celui à qui j’ai mis, il y a longtemps, l’indice 1. Eh bien, ils se trompent, ce n’est pas l’un, c’est l’autre.

Il faut dire que je n’ai pas à me plaindre de cette école pour ce qui est de la mise en circulation de mes signifiants. Mais cette circulation a des effets, d’ailleurs purement statistiques, qui en tamponnent la virulence. La virulence, sans doute est-ce là ce dont j’appète pour relancer l’expérience qui ne peut plus être celle de l’école. L’effet de groupe est contraire à l’effet de sujet, lequel ne vaut pour nous que par la désubjectivation nécessaire à l’analyste. Le groupe se définit d’être une unité syn­chrone dont les éléments sont les individus. Mais un sujet n’est pas un individu.

Ce que je vais faire de nouveau, je l’ai appelé la cause freudienne, à entendre de ce que j’ai dit de sa fonction, comme étant de sa nature non seulement méconnue, mais cause de ce qui cloche.

Ça cloche dans le groupe analytique, précisément de ce qu’il ne puisse pas être synchrone, mais symptôme. Mais ça ne cloche pas dans l’écrit où je serre la question.

Le groupe cet impossible — impossible à dissoudre. Aussi n’y songé-je pas. Mais l’école n’est plus ce qui convient pour abriter cet impossible.

Ce que je vais faire de nouveau, c’est toujours la même chose, bien entendu, mais autrement.

Je ne vais pas vous en parler maintenant. À vous de vous dépêtrer de l’École. Pour me rejoindre.

Je ne vais pas vous expliquer pourquoi je dissous. Ce qui m’est venu hier soir sous la forme de ce papier temporaire me rassure sur le fait qu’il y en a qui pigent.

Print Friendly, PDF & Email