Groupe niçois de psychanalyse lacanienne

EFFACEMENT

 

effacer L07 19-20: L’éthique de l’analyse /…/ comporte l’effacement /…/ d’une dimension dont il suffit de dire le terme pour s’apercevoir ce qui nous sépare de toute l’articulation éthique avant nous /…/ Sans doute avons-nous appris à atomiser ce trauma [d’où s’engendre la mauvaise habi­tude] /…/ dont l’essence même de l’inconscient s’inscrit dans un autre registre que celui sur quoi, dans l’Ethnique, ARISTOTE lui-même met l’accent d’un jeu de mots éthos/éihos. /…/ L’éthique dans ARISTOTE est une science du caractère. Formation du caractère, dyna­mique des habitudes /…/ dressage, éducation. /…/ Dans ARISTOTE, le problème est celui d’un Bien, d’un Souverain Bien.

 

effacer L09 24/01/62 p.187: si survenant je trouve trace de ceci qu’on s’est efforcé d’effacer la trace, ou si même je n’en trouve plus trace de cet effort, si je suis revenu /…/ que je trouve que, sans aucun corrélatif qui permette de rattacher cet effacement à un effacement général de la configuration, on a bel et bien effacé la trace comme telle; là je suis sûr que j’ai affaire à un sujet réel. /../ ce que le sujet cherche à faire disparaître c’est son passage /…/. Ceci n’est pas un mauvais trait pour que nous reconnaissions le passage du sujet quand il s’agit de son rapport au signifiant /…/ tout ce que je vous enseigne de la structure du sujet /…/converge vers l’émergence de ces moments de fading proprement liés à ce battement en éclipse de ce qui n’apparaît que pour disparaître et reparaît pour de nouveau disparaître, ce qui est la marque du sujet comme tel.

 

effacement L09 24/01/62 p.187: si survenant je trouve trace de ceci qu’on s’est efforcé d’effacer la trace, ou si même je n’en trouve plus trace de cet effort, si je suis revenu /…/ que je trouve que, sans aucun corrélatif qui permette de rattacher cet effacement à un effacement général de la configuration, on a bel et bien effacé la trace comme telle; là je suis sûr que j’ai affaire à un sujet réel. /../ ce que le sujet cherche à faire disparaître c’est son passage /…/. Ceci n’est pas un mauvais trait pour que nous reconnaissions le passage du sujet quand il s’agit de son rapport au signifiant /…/ tout ce que je vous enseigne de la structure du sujet /…/converge vers l’émergence de ces moments de fading proprement liés à ce battement en éclipse de ce qui n’apparaît que pour disparaître et reparaît pour de nouveau disparaître, ce qui est la marque du sujet comme tel.

 

effacement L09 14/03/62 p.281: Le névrosé /…/ veut savoir. /…/ Le névrosé veut transformer le signifiant en ce dont il est le signe /…/ en tant que signifiant est l’effacement principal de la chose /…/ Le névrosé veut effacer cet effacement, il veut faire que ça ne soit pas arrivé [Ungeschehen machen].

 

Effacer L09 06/12/61, p 80: Ce 1 comme tel, c’est à lui que nous allons nous référer pour mettre à l’épreuve /…/ les rapports du sujet au signifiant. Il faudra d’abord que nous distinguions le signifiant du signe et que nos montrions en quel sens le pas qui est franchi est celui de la chose effacée. Les diverses effaçons /…/ dont vient au jour le signifiant, nous donneront précisément ls modes majeurs de la manifestation du sujet.

 

Effacer L10 12/12/62 p. 11: Quand une trace a été faite pour qu’on la prenne pour une fausse, là nous savons qu’il y a un sujet comme cause et la notion de cause n’à aucun autre support que celui-là.

 

Effacer L10 12/12/62 p. 11: De sorte que vous saisissez qu’à l’origine, ce qu nourrit l’émergence du signifiant, c’est une visée de ce que l’Autre, l’Autre réel, ne sache pas. Le « il ne savait pas » s’enracine dans un « il ne doit pas savoir ». Le signifiant sans doute révèle le sujet mais en effaçant sa trace.

Print Friendly, PDF & Email