Groupe niçois de psychanalyse lacanienne

Epissures.                                      S. STOÏANOFF

 

  1. I#R L01 120: cet enfant ne vit que le réel /…/ Il y a dans la PHC de l’adulte une synthèse de l’imaginaire et du réel [I#R], qui est tout le problème de la psychose.

 

  1. I/R L01 197: Association libre, ce terme définit ex­cessivement mal ce dont il s’agit – ce sont les amarres de la conver­sation avec l’autre que nous essayons de couper. Dès lors le sujet se trouve dans une certaine mobilité par rapport à cet univers du lan­gage où nous l’engageons. Pendant qu’il accommode son désir en présence de l’autre, il se produit sur le plan imaginaire cette oscilla­tion du miroir qui permet à des choses imaginaires et réelles [I/R] qui n’ont pas l’habitude de coexister pour le sujet, de se rencontrer dans une certaine simultanéité, ou en certains contrastes. /…/ Je vous montrerai la prochaine fois le résultat de cette expérience du discours désamarré, l’oscillation du miroir qui permet le jeu de bascule entre le 0 et 0′, à la fin des analyses conduites correctement.

 

  1. I#R L01 212

 

  1. I#R L02 294: [FAIRNBAIRN: rêve où un personnage se dédouble TPM, cf aussi L02 312] [la mère] ne s’est pas montrée à la hauteur de sa tâche. /…/ Le drame surgit de cette ambiguïté -l’objet est à la fois bon et mauvais. Ce schéma n’a pas que des défauts /…/ Mais dire que les objets sont internalisées, c’est là le tour de passe-passe /…/ Chez FAIRNBAIRN, aucune critique de cet ordre. L’objet est un objet. Il est pris dans la masse. La position choisie pour l’objectiver, à savoir le début de la vie du sujet, prête à la confusion de l’imaginaire et du réel [I#R].

 

  1. I#R paranoïa L02 315: Prendre l’imaginaire pour le réel est ce qui caractérise la paranoïa. [iR]

 

  1. I/R L02 108 l’intrusion du passé dans le présent /…/ l’immixtion, par exemple, de l’imaginaire dans le symbolique, ou  inversement.

 

  1. I/R L02 122 C’est au joint de l’imaginaire et du réel que se place la différentiation [entre ce qui est inclus dans la relation narcissique et ce qui ne l’est pas].

 

  1. rR L01 134: Dans la méconnaissance, le refus, le bar­rage opposé à la réalité par le névrotique, nous constatons un re­cours à la fantaisie /…/ Freud souligne qu’il n’y a rien de semblable dans la psychose. Le sujet psychotique, s’il perd la réalisation du réel [rR], ne retrouve, lui, aucune substitution imaginaire. [quand le psychotique reconstruit son monde, qu’est-ce qui est d’abord in­vesti? /…/ ce sont les mots. [le symbolique: symbolique marqué d’irréel ou l’irréel symbolique]. /…/ Pour JUNG les deux do­maines du symbolique et de l’imaginaire sont là complètement confondus [S#I].

 

  1. R#I L01 99: [Dick] cet enfant n’émet [émeth] aucun appel. /…/ cet enfant est jusqu’à un certain niveau maître du langage mais il ne parle pas /…/  La parole ne lui est pas venue. Le langage ne s’est pas accolé à son système imaginaire, dont le registre est excessive­ment court /…/ Pour lui, le réel et l’imaginaire, c’est équivalent [R#I]. /…/ Ce enfant ne joue pas.

 

  1. R#I. L01 90: Pour qu’il y ait une optique, il faut qu’à tout point donné dans l’espace réel, un point et un seul corresponde dans un autre espace, qui est l’espace imaginaire. C’est l’hypothèse structurale fondamentale. /…/ sans elle on ne peut écrire la moindre équation, ni rien symboliser -l’optique est impossible. /…/ Là aussi, l’espace imaginaire et l’espace réel se confondent. [donc, sans l’ins­pécularisable, dans le cosmique, on a R#I.

 

  1. S/I L01 100: Moment crucial, où s’ébauche l’accolement du langage à l’imaginaire du sujet. Mélanie KLEIN lui renvoie ceci: -La gare c’est Maman? Dick entrer dans Maman. A partir de là tout se déclenche. Elle ne lui en fera que des comme ça et pas d’autres. /…/ Elle a plaqué la symbolisation du mythe oedipien, pour l’appeler par son nom.

 

  1. S#I L01 134: Pour JUNG les deux do­maines du symbolique et de l’imaginaire sont là complètement confondus [S#I].

 

  1. S#R Amphytrion L02 309 Contradiction chez le sujet entre le plan s et le plan r.

 

ÊTRE: FRANCHISSEMENT               L05 22/2/57 22

Print Friendly, PDF & Email