Groupe niçois de psychanalyse lacanienne

HOMOSEXUALITÉ

 

homosexuel E544: Mme Ida Macalpine /…/ en vient pourtant à méconnaître que FREUD, s’il met tellement l’accent sur la question homosexuelle, c’est d’abord pour démontrer qu’elle conditionne l’idée de grandeur dans le délire, mais que plus essentiellement il y dénonce le mode d’altérité selon lequel s’opère la métamorphose du sujet, autrement dit la place où se succèdent ses “transferts” délirants . Elle eût mieux fait de se fier à la raison pour laquelle FREUD ici encore s’obstine dans une référence à l’Oedipe, à quoi elle n’agrée pas . Cette difficulté  l’eût menée à des découvertes qui nous eussent éclairés à coup sûr, car tout est encore à dire sur la fonction de ce qu’on appelle l’Oedipe inversé .

homosexuel E734-35 TÉMOIN INVISIBLE (RELAIS BOURGUIGNON) Jones, dans son article [sur la sexualité féminine] /…/ part de son expérience de HOMO chez la femme /…/ Il fait bifurquer le désir du sujet dans le choix qui s’imposerait à lui entre son objet incestueux, ici le père, et son propre sexe. /…/ Il s’agit plutôt d’une relève [Aufhebung=sublimation]: on pourait dire d’un défi relevé /…/

 

homosexuel L01 246: L’exigence de ce style [homosexuel] de désir ne peut se satisfaire que d’une captation inépuisable du désir de l’autre /…/ ce qui implique à chaque instant une abdication entière du désir propre de l’autre. Bascule incessante du miroir aux alouettes qui, à chaque instant, fait un tour complet sur lui-même -le sujet s’épuise à poursuivre le désir de l’autre, qu’il ne pourra jamais saisir comme son désir propre, parce que son désir propre est le désir de l’autre.

 

homosexuel L03 222: Je ne dis pas que nous ayons tort de penser que la crainte de la castration avec toutes ses conséquences, entre automatiquement en jeu chez un sujet mâle pris dans la capture passivante de la relation homosexuelle. Je dis que nous ne nous posons jamais la question? Et celle-ci aurait sans doute des réponses différentes selon les différents cas? La cohésion causale est ici construite, par une extrapolation abusive des choses de l’imaginaire dans le réel [iR ou rI].

homosexuel L03 222: Prenons comme exemple l’attachement homosexuel qui est u n composant essentiel de la relation  du drame de l’Oedipe . Nous disons que la signification de la relation homosexuelle tend à se faire jour dans l’Oedipe inversé . Dans la névrose /…/ nous parlons de défense /…/ nous lui cherchons une cause, et nous définissons celle-ci comme crainte de la castration . /…/ Pourquoi admettre que l’orientation homosexuelle de l’investissement libidinal comporte d’emblée une cohérence causale pour le sujet, En quoi la capture par l’imago homosexuellecomporte-t-elle pour le sujet qu’il perde son pénis? Quel ordre de causalité implique ce qu’on appelle le processus primaire? Jusqu’où y admettre la relation causale? /…/ La cohérence causale est ici construite, par une extrapolation abusive des choses de l’imaginaire dans le réel . Là où il s’agit du principe du plaisir, de résolution et de retour à l’équilibre, d’exigence de désir, nous glissons tout naturellement à faire intervenir le principe de réalité -ou autre chose .

 

homosexuel L04 135: [La jeune homosexuelle; tu es ma femme, tu es mon maître] c’est à l’entrée de l’Oedipe, ou tant que l’Oedipe n’est pas résolu, la promesse sur laquelle se fonde l’entrée de la fille dans le complexe d’Oedipe . C’est de là qu’est partie la position, et il s’articule dans le rêve une situation qui satisfait à cette promesse . C’est toujours le même contenu de l’inconscient qui s’avère .

homosexuel L04 209: /…/ l’assomption du signe même de la position virile, de l’hétérosexualité masculine, implique la castration à son départ . /…/ C’est le jeu joué avec le père, jeu de qui perd gagne si je puis dire, qui seul permet à l’enfant de conquérir la voie par où se déposera en  lui la première inscription de la loi .

homosexuel L04, 201:  De quoi s’agit-il en fin de compte [dans l’Oedipe? ajouté par MILLER] Il s’agit que le sujet soit lui-même pris à ce leurre de façon telle qu’il se trouve engagé dans l’ordre existant, lequel est d’une dimension différente de celle du leurre psychologique par où il y est entré et où nous l’avons laissé ; car, en fin de compte, si l’Oedipe a une fonction normativante dans la théorie analytique, rappelons-nous aussi que notre expérience nous apprend que cette fonction normativante ne suffit pas pour aboutir au fait que le sujet ait un choix objectal, mais qu’il ait un choix d’objet hétérosexuel . Nous savons bien qu’il ne suffit pas d’être hétérosexuel pour l’être suivant les règles; nous savons qu’il y a toutes sortes de formes d’hétérosexualité apparente . La relation franchement hétérosexuelle peut receler à l’occasion une atypie positionnelle, que l’investigation analytique nous montrera dérivée d’une position franchement homosexuelle . Il faut donc que non seulement le sujet après l’Oedipe aboutisse à l’hétérosexualité, mais il faut qu’l y aboutisse d’une façon telle qu’il se situe correctement par raport à la fonction du  père, quel qu’il soit, garçon ou fille, et ceci est le centre de toute la problématique de l’Oedipe .

 

homosexuel L05 198 : [le complexe de castration] On a à le faire intervenir aussi bien au niveau d’une perversion que j’appellerai primaire, sur le plan imaginaire, que d’une perversion /…/ qui est intimement liée à l’achèvement du complexe d’Oedipe, à savoir l’homosexualité.

homosexuel L05 240 : Faute de comprendre qu’il s’agit là d’un signifiant et non pas d’autre chose, les commentateurs s’exténuent à en retrouver l’équivalent en parlant de défense du sujet sous la forme de croyance au phallus. /…/ JONES, en particulier, donne à la croyance au phallus une fonction dans le développement du garçon dont vous vous apercevez qu’elle est empruntée à l’homosexuel, qui est loin d’être le cas général.

homosexuel L05 445 : [Importance de l’aspect homosexuel du transfert, Maurice BOUVET, RFP.] Cette observation de six pages nous indique les étapes du rapport de l’analysé à l’analyste sous la forme d’une facilitation de la compréhension de la situation à deux en termes de rapports homosexuels.

homosexuel L05 447 : Je vous en ai montré un [acting out] l’année dernière, dans l’observation d’un sujet fort marqué de tendances  perverses. Les choses avaient eu pour issue un véritable acting out du sujet allant observer, à travers la porte de lavabos, sur les Champs-Élysées, des femmes en train d’uriner, c’est-à-dire allant littéralement retrouver la femme en tant que phallus. C’était la brusque explosion de quelque chose qui, exclu sous l’influence de la demande, faisait ici sa rentrée sous la forme d’un acte isolé dans la vie du sujet, ayant la forme compulsive de l’acting out et assurant la présentification d’un signifiant comme tel. D’autres témoignages  nous montrent encore d’autres formes, par exemple une énamoration problématique, paradoxale, chez des sujets qu’il n’y a aucun lieu de considérer en eux-mêmes comme des homosexuels latents, qui s’ignorent.

 

homosexuel L06 93 : Cet aphanisis, il y a un moment auquel /…/ vous êtes amené à penser cette expérience sur le point du complexe d’Oedipe où elle apparaît en clair, qui est quand on vous dit que dans l’Oedipe inversé, (c’est-à-dire au moment où le sujet entrevoit la solution du conflit œdipien dans le fait de s’attirer purement et simplement l’amour du plus puissant, c’est-à-dire le père) le sujet se dérobe, nous dit-on, pour autant que son narcissisme y est menacé, pour autant que de recevoir cet amour du père comporte pour lui la castration . /…/ ce n’est tout de même pas si clair que ça que le sujet lie ce moment de solution possible (d’autant plus possible qu’en partie ce sera la voie empruntée par quelque chose qui ressemble à cela) il y a une participation de la fonction dite inverse de l’Oedipe dans sa solution normale; /…/ il est à un moment mis en évidence /…/ spécialement dans la problématique de l’homosexualité, où le sujet ressent cet amour du père comme essentiellement menaçant /…/ On sent bien, on repère qu’il y a du narcissisme dans l’affaire et que ce narcissisme est intéressé à ce détour du complexe d’Oedipe .

homosexuel L06 DI 725???!!!: L’homosexualité: “facteur commun”  à plusieurs types de perversion.

 

homosexuel L09 28/03/62, p.342: Mais qu’est-ce que ça veut dire que renoncer au désir? /…/ Est-ce tellement tenable cet aphanisis du désir, si nous lui donnons cette fonction, comme dans Jones, de sujet de crainte? Est-ce que c’est même concevable d’abord dans le fait d’expérience, au point où Freud le fait entrer en jeu une des issues possibles /…/ du conflit freudien, celui de l’homosexuelle /…/ Ce désir qui disparaît, quoi, sujet, tu renonces, est-ce notre expérience ne nous apprend p as que ça veut dire que, dès lors, ton désir va être si bien caché qu’il peut un temps paraître absent? Disons même, à la façon de notre surface du cross-cap /…/: il s’inverse dans la demande. La demande ici, une fois de plus, reçoit son propre message sous une forme inversée. /…/ Et nous le savons: l’angoisse, si elle se produit, n’est jamais de la disparition du désir, mais de l’objet qu’il dissimule, de la Vérité du désir, ou si vous voulez encore, de ce que nous ne savons pas du désir de l’Autre?

 

homosexuel L11 187 : j’ai montré encore que, dans le rapport foncier de la pulsion, le mouvement est essentiel pour quoi la flèche qui part vers la cible ne remplit pas sa fonction qu’à réellement en émaner, pour revenir sur le sujet. Le pervers en ce sens, est celui qui, en court-circuit, plus directement qu’aucun autre, réussit son coup, en intégrant le plus profondément sa fonction de sujet à son existence de désir. La réversion de la pulsion est là tout autre chose que la variation d’ambivalence qui fait passer l’objet du champ de la haine à celui de l’amour et inversement, selon qu’il profite ou non au bien-être du sujet . Ce n’est que lorsque l’objet n’est pas bon à sa visée qu’on devient masochiste. Ce n’est pas parce que son père la déçoit que la petite malade de FREUD, dite homosexuelle, devient homosexuelle, elle aurait pu prendre un amant. Chaque fois que nous sommes dans la dialectique de la pulsion, autre chose commande. La dialectique de la pulsion se distingue foncièrement de ce qui est de l’ordre de l’amour comme de ce qui est du bien du sujet. C’est pourquoi je veux accentuer aujourd’hui les opérations de la réalisation du sujet dans sa dépendance signifiante au lieu de l’Autre.

 

homosexuel L20, p. 79, modifié : “qui apparaît au point où le d’âme-musement homosexuel était tombé dans la suprême décadence, dans cet espèce de mauvais rêve impossible, dit de la féodalité) […] c’est d’une toute autre partition qu’est venu ce qui l’a rejeté à sa futilité première. Il a fallu rien de moins que le dis­cours scientifique, soit quelque chose qui ne doit rien aux supposés de l’âme antique.

 

homosexuel FREUD Cinq psychanalyses, p.413 : “une partie de la pulsion homosexuelle demeure fixée à l’organe qui y participe; l’intestin se comporte dès alors et plus tard dans la vie adulte comme un organe affecté d’hystérie .

 

Print Friendly, PDF & Email