Groupe niçois de psychanalyse lacanienne

TUCHÉ

 

Tuché E39 note1 : On sait l’opposition fondamentale que fait ARISTOTE des deux termes ici rappelés (tuché et auto­maton) dans  l’analyse qu’il donne du hasard dans sa Physique.

 

Tuché L02 219 [ parlant de « subjectivation a-céphale » au sujet de la pulsion, Lacan formule en 1964 ceci] : L’objet de la pulsion est à situer au niveau de ce que j’ai appelé métaphoriquement une subjectivation a-céphale, une subjectivation sans sujet, un os, une structure, un tracé, qui présente une face de la topologie. L’autre face est celle qui fait qu’un sujet, de par ses rapports au signifiant, est u sujet troué . Ces trous ils viennent bien de quelque part. L11 53 : D’abord tuché, que nous avons empruntée /…/ au vocabulaire d’ARISTOTE en quête de sa recherche de la cause . Nous l’avons traduit par la rencontre du Réel. Le Réel est au-delà de l’automaton, du retour, de la reve­nue, de l’insistance des signes à quoi nous nous voyons commandés par le principe de plaisir.

 

Tuché L11 65: Le caractère d’ensemble, au sens mathématique du terme, que présente la partie de signifiant, et qui l’op­pose /…/ à l’indéfinité du nombre entier, nous permet de concevoir un schéma où s’applique tout de suite la fonc­tion de la carte forcée. /…/ C’est la figure qui prend pour nous, à travers l’élucidation de ce que nous appe­lons les stratégies, l’automaton d’ARISTOTE.

 

Tuché KS 91 Actes de la Société, 5 févr. 1957: Réponses. C’est toujours par rendez-vous que j’ai traduit pour moi, dans mon fors intérieur, le terme de tuché d’ARIS­TOTE, par où nous est très exactement donné le senti­ment de la rencontre, et la rencontre avec ce qu’il y a de plus profondément questionnable en nous, ce que nous appelons communément le destin. Quand ARISTOTE parle du hasard, il distingue l’automaton, c’est-à-dire le sort à la loterie, et cette merveilleuse rencontre qui se produit de temps en temps, qui est tout autre chose /…/ c’est un rendez-v ous avec un personnage /…/ réel. /…/ Chacun sait à quel point le personnage réel est quelque chose que nous rencontrons rarement /…: parce que nous le cherchons peu. /…/ Faire semblant de ne rien voir, c’est la position fondamentale vis-à-vis de son semblable; le contraire serait le comble de l’inconve­nance. /…/ La visée de l’analyse /…/ didactique/…/ passe-telle par cette sorte de dévoilement d’un être réel à un autre être réel /…/ pour le mettre à l’horizon comme le point de mire de l’analyse. [problème de l’authenti­cité].

Print Friendly, PDF & Email