Groupe niçois de psychanalyse lacanienne

ÂME

 

ÂME Ecrits, p. 551pas d‘âme, pas de métaphore de la jouissance) qui tienne sans corps. Car l’ôtez-en, l’homme ne peut même pas se soutenir dans la position de Narcisse. L’anima, comme par l’effet d’un élastique, se rapplique sur l’animus et l’animus sur l’animal.

 

ÂME.G.W. IX, p. 114. le hasard, l’Ananke, fonc­tionne comme obstacle à la reconnaissance du narcissisme dans les productions culturelles :Si nous avons le courage de poursuivre plus loin notre quête nous pour­rions nous demander quelle est la part de notre structure psychique qui dans cette créativité projective de notre âme trouverait son reflet et son répondant (Wiederkehr). Il résulte de ceci, qu’en tant que répétition, le Fort/Da s’inscrit autrement qu’une révolution du fait que quelque chose choit. Lâchant la proie pour l’ombre, c’est Actéon mis en position de se laisser dé­vorer par ses chiens, ou du moins se laisser amputer d’une part qui est l’enforme de ce qu’il en est de lui en tant que chasseur, en tant que structure d’appropriation. Dans le rêve, le rêveur est dans l’entre-deux, dans un Zwischenzustand  (G.W. XI, p. 84.) entre sommeil et veille, car une partie de l’activité de l’âme conditionne le fait que la position narcis­sique du rêveur ne peut s’imposer sans limites.

 

ÂME. KS 569 [Joyce le Sinthome, 1975]. ARISTOTE, PACON contrairement au BACON de même rime, écrit que l’homme pense avec son âme. En qui se prouverait que LOM l’a, elle aussi, ce qu’ARIS­TOTE traduit du nous. Je me contente moi de dire: nœud; moins de barouf. Nœud de quoi à quoi, je ne le dis pas, faute de le savoir, mais j’exploite que trinité, LOM ne peut cesser de l’écrire depuis qu’il s’immonde. Sans que la préférence de Victor COUSIN pour la tri­nité y rajoute: mais va pour, s’il veut, puisque le sens, là c’est trois; le bon sens, entends-je.

 

AME E743 Toujours l’âme est perméable à un élément de discours

AME E744 Pensons à ce qui fait dire que le psychanalyste de nos jours a pris la place de Dieu. Ce reflet de toute-puissance (auquel au reste il fait accueil par le détour pédantesque de récuser cette toute-puissance au principe de la pensée de son patient), il faut bien qu’il lui vienne de quelque part. Il vient de ce que l’homme de notre temps a besoin pour vivre avec son âme de la réponse du catéchisme qui lui a donné consis­tance. André Gide savait faire de Dieu l’usage qui convient, et attend donc autre chose. Jean Delay n’évoque pas en vain ici Montaigne et son mode d’adresse à un autre à venir, de ce privé où il renonce à discerner ce qui sera pour cet autre le signifiant. Une semblable adresse fait comprendre pourquoi l’ambiguïté où Gide développe son message, se retrouve dans ses petits papiers. Le miracle, pour désigner par son nom la conjoncture présente, c’est qu’en appliquant à la lettre des petits papiers son office de consultant, jean Delay donne à cette ambiguïté son relais, en retrouvant dans l’âme l’effet même où le message se forma.

Print Friendly, PDF & Email