Groupe niçois de psychanalyse lacanienne

AMORCE

 

amorce L03 300 Je voudrais vous faire observer qu’après tous les bons procédés qu’Abner donne en gage au cours de l’échange, il ne se sera rien passé à la fin, si nous restons sur le plan de la signification. Sur ce plan, tout peut se résumer en quelques amorces. Chacun en sait un petit peu plus long que ce qu’il est prêt à affirmer.

 

amorce L03 303 La crainte de Dieu, le nommé Joad l’a passée à l’autre, et comme il faut, par le bon côté et sans douleur. Et du coup Abner s’en va tout à fait solide avec ce mot qui fait écho à ce Dieu fidèle en toutes ses menaces. Il ne s’agit plus de zèle, il va se joindre à la troupe fidèle. Bref il est devenu lui-même le support de l’amorce où va venir se crocher la Reine.

 

amorce L09, 13/06/62, p.504 : On voit par exemple Lacan plongé dans la structure si spéciale du cross-cap et on a tout à fait l’impression qu’il se meut dans le dédale d’une fleur, d’une rose, écartant tel ou tel pétale de manière à aller au cœur de la chose. Ce qu’il y trouve, il le dit: c’est l’amorce de quelque chose, à savoir une certaine façon de coudre un trou et qui est la quintessence d’une surface qui va se déployer à partir de là. L’amorce de la surface d’une sphère, diffère de celle d’une bande de Möbius, comme elle diffère de celle d’un tore ou d’une bouteille de Klein.

 

amorce L09 13/06/62, p. 504: Il reste qu’en ce point quelque chose doit être maintenu qui est en quel­que sorte l‘amorce de la fabrication mentale de la surface, c’est-à-dire par rapport à cette coupure autour de laquelle elle se construit réelle­ment. … L’amorce est le point d’où il convient de partir pour que puissent se faire … les jointements bord à bord qui sont ici nécessaires à sa descente à travers l’autre surface … c’est un conjointement qui n’est concevable qu’à partir d’une amorce de quelque chose qui se si­gnifie comme le recouvrement, aussi ponctuel que vous le voudrez, par cette surface par elle-même en un point ; … un petit point où elle est fendue et où elle vient se recouvrir elle-même.

 

amorce L09, 27/06/62, p.548: ce que je vous ai apporté cette année concernant le rapport au corps, ce qui est seulement ébauché dans la façon dont j’ai entendu, dans un corps mathématique, vous donner l’amorce de toutes sortes de paradoxes concernant l’idée que nous pouvons nous faire du corps, trouve ses applications, assurément bien faites pour modifier profondément l’idée que nous pouvons avoir de la frustration. /…/ Il est étrange que la pensée analytique j’ait jamais rencontré sur ce chemin, sauf dans /…/ des observations de Freud, et ici je désigne le mot Schleier, ce voile dont l’enfant naît coiffé /…/ sans qu’on n’ai jamais songé que c’était là l’amorce d’une voie très féconde: les stigmates.

Print Friendly, PDF & Email