Groupe niçois de psychanalyse lacanienne

ANGLE

 

  1. angle L05 15/1 20-21-22: /…/ Cette menace castrative est une rétorsion pour autant que JUPITER est tout à fait capable de châtrer CHRONOS /…/ Et puis il y a autre chose /…/ c’est la délicate question de l’Oedipe inversé . Cet Oedipe inversé n’est jamais absent de la fonction de l’Oedipe /…/ c’est elle qui donne la fin du complexe d’Oedipe, le déclin du complexe d’Oedipe, que c’est dans une dialectique /…/ à savoir de l’identification comme prenant sa racine dans l’amour tout en n’étant pas la même chose . /…/ Seulement l’Oedipe inversé n’est pas non plus si simple que si c’est pas cette voie /…/ de l’amour que peut se produire la position /…/ d’inversion /…/ qui le mettra dans cette espèce de bissectrice d’angle squeeze-panique /…/ .

 

  1. angle L09 10/01/62 p.151: Si vous définissez comme nombre complexe [X] tout nombre composé d’un nombre réel auquel il est adjoint un nombre imaginaire /…/ X=a+ib, [√-1 = ], si vous définissez ceci nombre complexe, vous pourrez faire avec ce nombre complexe toutes les opérations que vous pouvez faire avec des nombres réels. /…/ les nombres ainsi constitués ont une valeur qui vous permet d’opérer de façon purement numérique avec ce qu’on appelle des vecteurs, c’est-à-dire avec des grandeurs qui, elles, seront non seulement pourvues de valeur mais en plus /…/ vous pourrez impliquer dans votre connotation, non seulement ladite grandeur, mais sa direction, et surtout l’angle qu’elle fait avec telle autre grandeur.

 

  1. angle L09 14/03/62 p.287: C’est ici que le sujet va conquérir l’essentiel, ce que j’ai appelé la seconde dimension /…/ en tant qu’elle constitue parmi tous les autres l’existence de lacs irréductibles à un point, de lacs non évanouissants. C’est dans l’Autre /…/ puisque jusqu’à présent le sujet n’est pour nous que le sujet qui parle, /…/ c’est dans l’expérience du symbolique que le sujet doit rencontrer la limitation de ses déplacements, qu’il lui faut entrer dans /…/ l’angle irréductible de cette duplicité des deux dimensions.

 

  1. angle L09 24/01/62 p.179: si par hasard il y avait un angle sous lequel nous puissions dire qu’il y en a [des professeurs supposés « lettrés »] éventuellement (sous un certain angle) qui se caractériseraient comme donnant lieu à une certaine ignorance de la lettre, ceci ne nous empêcherait pas pour autant de boucler la boucle et de voir que le retour et le fondement /…/ de la définition universelle du professeur est /…/ en ceci, c’est que l’identité de la formule que « le professeur est celui qui s’identifie à la lettre », impose, exige même, le commentaire qu’« il peut y avoir des professeurs analphabètes ». La case négative n°2 [du quadrangle de PEIRCE] comme essentielle de la définition de l’universalité est quelque chose qui est profondément caché au niveau de la lexis primitive.

 

  1. 5.    angle L09 24/01/62 p.188: [à propos de « trace de pas » et « pas de trace »]: Je pense que vous entendez au passage la même ambiguïté dont je me suis servi quand je vous ai parlé, à propos du mot d’esprit, du « pas de sens », jouant sur l’ambiguïté du mot sens avec ce saut, ce franchissement, qui nous prend là où naît la rigolade /…/ cette transformation subtile, cette pierre rejetée qui d’être reprise devient la pierre d’angle, et je ferai volontiers le jeu de mots Πr de la formule du cercle, parce que aussi bien c’est en elle, je vous l’ai annoncé l’autre jour en introduisant le√-1 que verrons que se mesure /…/ l’angle vectoriel du sujet par rapport au fil de la chaîne signifiante.

 

  1. angle L09 30/05/62, p.465: Le demande c’est la Pologne du signifiant. C’est pourquoi je serais assez porté aujourd’hui, parodiant cet accident de la théorie des espaces abstraits qui fait qu’un de ces espaces /…/ s’appelle l’espace polonais, appelons /…/ le signifiant un signifiant polonais (cela vous évitera de l’appeler le lac) /…/ Donc ce que mon signifiant polonais est destiné à illustrer c’est le rapport du signifiant à lui-même, c’est-à-dire à nous conduire au rapport du signifiant au sujet, si tant est que le sujet puisse être conçu comme son effet. J’ai déjà remarqué qu’apparemment il n’y a que signifiant, toute surface où [il] s’inscrit lui étant supposée. /…/ Et ce n’est pas pour rien que j’ai mis aussi l’accent une année /…/ sur l’anamorphose, c’est-à-dire /…/ l’usage de la fuite d’une surface pour faire apparaître une image qui, assurément, est méconnaissable, mais qui, à un certain point de vue, se rassemble et s’impose.

 

  1. angle L09, 6/12/61, p.64): Que notre expérience nous montre que les différents modes, les différents angles sous lesquels nous sommes amenés à nous identifier comme sujets /…/ supposent le signifiant pour l’articuler /…/ C’est de l’effet de signifiant que surgit le sujet.

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email