Groupe niçois de psychanalyse lacanienne

BESTIAIRE

animalcule L09, 29/11/61, p.55 « animalcule contingent » dira LACAN.

antilope L09, p.

bouquetin L09, p.119

cauri      S2 87

chat Pas un L09, p.167

chatte L09, 27/06/62, p.539

cheval* PHOBIE L05 11/12 14

chienne                 L17 3/2

chien E805: Ce point de capiton, trouvez-en la fonction diachronique dans la phrase /…/ Mais la structure synchronique est plus cachée, et c’est elle qui nous porte à l’origine. C’est la métaphore en tant que s’y constitue l’attribution première celle qui promulgue « le chien fait miaou, le chat fait oua-oua » par quoi l’enfant d’un seul coup, en déconnectant la chose de son cri, élève le signe à la fonction du signifiant, et la réalité à la sophistique de la signification /…/.

girafe

girafe L09 13/12/61 p.105: Pour HANS, s’asseoir sur la girafe = effacer la tension entre deux girafes (« deux extrêmes du sujet ») : le sujet anima qui représente la mère /…/ la mère en tant qu’elle est cet immense phallus du désir /…/ et puis cette autre [girafe]: quelque chose sur une surface de papier. /…/ Cette belle mécanique doit nous faire sentir ce dont il s’agit, si c’est bien de son identification fondamentale, de la défense de lui-même contre cette capture originelle dans le monde de la mère /…/ Ici, déjà, nous voyons exemplifiée cette fonction de signifiant /…/ en tant qu’elle est le point d’amarre de quelque chose d’où le sujet se constitue /…/ la fonction du nom.

hérisson L09, 27/06/62, p.536*

hérisson L09, 27/06/62, p.536: ce qui caractérise l’objet aristotélicien, c’est [que] ce qui n’est pas hérisson est non-hérisson. C’est pourquoi je dis que c’est la logique de l’objet de la privation [tiers exclu: cf. SOKAL: ce qui n’est pas sens est non-sens].

hibou L09, p.132

homard L09, 06/06/62, p.                489

huron L09, 27/06/62, p.538

JUSTINE L09 06/12/61, p.63: pour ma chienne /…/ cette référence à l’être est suffisamment semble-t-il supportée par son odorat; dans le champ imaginaire le support de l’être est vite concevable; il s’agit de savoir si c’est effectivement ce rapport simple dont il s’agit  dans notre expérience de l’identification. /…/ Car si nous pouvons articuler /…/ sur le plan imaginaire que ma chienne me reconnaisse pour le même, nous n’avons par contre aucune indication sur la façon dont elle s’identifie. /…/ C’est bien ici qu’apparait la fonction, la valeur du signifiant-même comme tel, et c’est dans la mesure où c’est du sujet qu’il s’agit que nous avons à nous interroger sur le rapport de cette identification du sujet avec /…/ le statut du signifiant.

JUSTINE L09, 29/11/61, p.47 [Il ne semble pas, dit LACAN]: que son rapport au langage lui en donne l’accès. Pourquoi, puisqu’elle parle, n’arriverait-elle  point comme nous à constituer ces articulations de façon telle que le lieu, pour elle comme pour nous, se développe de cet Autre où se situe la chaîne signifiante? [« c’est son odorat qui l’en empêche »]

JUSTINE L09, 6/12/61, p.82: [Justine est] « en quête de signes et puis elle parle », [mais son parler n’est point langage]:  parce que justement je suis  pour elle quelque chose qui peut lui donner des signes mais qui ne peut pas lui donner de signifiants. La distinction de la parole, comme elle peut exister au niveau préverbal et du langage, consiste justement dans cette émergence du signifiant.

lionne     L09, 20/06/62, p.                530

mante religieuse L09 02/05/62, p.420: Que la parole, en effet, fasse défaut en quelque chose à propos de l’angoisse, c’est en ceci /…/ qu’elle ne peut désigner qui parle, qu’elle ne peut référer à ce point i (a) le « je » du discours lui-même, le « je » qui dans le discours désigne celui qui actuellement parle. /…/ L’image vacillante que j’ai essayé de dresser devant vous de ma confrontation obscure avec la mante religieuse [L09 04/04/62, p.357] /…/ si j’ai d’abord parlé de l’image qui se reflétait dans son œil, c’était pour dire que l’angoisse commence à partir de ce moment essentiel où cette image est manquante [absence de la médiation imaginaire].

mante religieuse                L08 22/03 213      L09B 04/04/62 3              1

marmotte L09, 27/06/62, p.538

musaraigne L09, 27/06/62, p.536:

poulet    L17 21/01 10       L21 11/12 38

rat L09, 27/06/62, p.543-4

serpent L09, 27/06/62, p.544

souris  L09, p.55

sphinx   L10 12/12 9

taupe L09, 27/06/62, p.543

Print Friendly, PDF & Email