Groupe niçois de psychanalyse lacanienne

COMÉDIE

 

COMEDIE L01 101; Il [DICK] accède à des contenus de plus en plus riches, comme à la possibilité de définir le contenu et le non-contenu . Pourquoi parler dans ce cas de développement de l’ego? Le développement n(‘a  lieu que dans la mesure où le sujet s’intègre au système symbolique /…/ s’y affirme par l’exercice d’une parole véritable . /…/ Pas n’importe laquelle -c’est là que nous voyons la vertu de la situation symbolique de l’Oedipe . C’est vraiment la clef /…/ Quand nous étudions une mythologie /…/ nous voyons que le complexe d’Oedipe /…/ n’est qu’une rigolade ; /…/ Le mythe permet de collationner une série de relations entre les sujets d’une richesse et d’une complexité auprès de quoi l’Oedipe ne paraît qu’une édition tellement abrégée qu’en fin de compte elle n’est pas toujours utilisable .

 

COMEDIE L10 26/3/63 3;

 

COMEDIE L17 127 On peut beaucoup déconner autour du mythe, parce que c’est justement le champ du déconnage . Et le déconnage /…/ c’est la vérité /…/ Alors, le mythe d’Oedipe, tel que FREUD le fait fonctionner /…/ les mythographes, ça les fait plutôt rigoler .

 

COMEDIE L17 132: Le complexe d’Oedipe tel que nous le raconte FREUD quand il se réf!ère à SOPHOCLE n’est pas du tout traité comme un mythe . C’est l’historiole de SOPHOCLE moins /…/ son tragique .

 

COMEDIE L25, 15/11/78, 6 .La vie n’est pas tragique, elle est comique et c’est pourtant assez curieux que FREUD n’ait rien trouvé de mieux que de désigner du complexe d’Oedipe, c’est-à-dire d’une tragédie, ce dont il s’agissait dans l’affaire . On ne voit pas pourquoi FREUD a désigné /…/ d’autre chose que d’une comédie ce à quoi il avait affaire /…/ dans ce rapport qui lie le S. l’I. et le R. Pour que l’I. s’exfolie il n’y a qu’à le réduire au fantasme; l’important est que la science elle-même n’est qu’un fantasme et que l’idée d’un réveil soit à proprement parler impensable .

Print Friendly, PDF & Email