Groupe niçois de psychanalyse lacanienne

DEMANDE

 

Demande  L09 14/03/62 p.288-89: L’objet de son désir, le sujet peut entreprendre de le dire. /…/ C’est plus qu’un acte d’énonciation, c’est un acte d’imagination. Ceci suscite en lui une manœuvre de la fonction imaginaire /…/ cette fonction se révèle présente dès qu’apparaît la frustration. Vous savez l’importance, l’accent que j’ai mis /…: sur le moment d’éveil de la passion jalouse dans la constitution de ce type d’objet qui est celui que nous avons construit comme sous-jacent à chacune de nos satisfactions. Le petit enfant, en proie à la passion jalouse devant /…/ le sein, nommément, qui jusqu’alors n’a été que l’objet sous-jacent, élidé, masqué pour lui derrière ce retour d’une présence liée à chacune de ses satisfactions /…/ où se sent la nécessité de sa première dépendance /…/ le voici soudain pour lui produit dans l’éclairage aux effets pour nous signalés par sa pâleur mortelle. C’est faussement qu’on peut dire que l’être dont je suis jaloux, le frère, est mon semblable: il est mon image au sens où l’image dont il s’agit est image fondatrice de mon désir. Là est la révélation imaginaire et c’est le sens de la fonction de la frustration. /…/ après la privation réelle, la frustration imaginaire.

 

Demande L10 12/12/62 p. 12: La demande du névrosé: tous les pièges dans lesquels s’est engagée la dialectique analytique, relèvent de ceci, qu’y a été méconnue la part foncière de faux qu’il y a dans cette demande.

 

Demande L10 12/12/62 p. 13: Ce qu’il s’agit de couper c’est l’élan du chasseur.  $ u D, coupure de la demande, /…/ ça vous explique d’abord pourquoi c’est chez les névrosés qu’on a décrit les pulsions.  /…/ C’est un leurre de la structure fantasmatique chez le névrosé qui a permis de faire ce premier pas qui  s’appelle la pulsion /…/

Print Friendly, PDF & Email