Groupe niçois de psychanalyse lacanienne

IRRÉEL

 

  1. irréel E131 la structure psychopathologique des conduites morbides est dans le mode irréel (symbolique) de leur expression dans la situation criminelle.

 

  1. irréel E134 “la psychanalyse dans son appréhension des crimes déterminés par le surmoi a donc pour effet de les irréaliser /…/”

 

  1. irréel E135) qu’en “irréalisant le crime, elle ne déshumanise pas le criminel”.

 

  1. irréels L01 150: /…/ quand l’orientation de la libido se fait sur des objets irréels. Cela conduit à une Stauung, à un barrage de la  libido, ce qui nous introduit au caractère imaginaire de l’ego, puisqu’il s’agit de sa libido.

 

  1. irréalité L03 127 Dans le domaine sentimental ce qui est  sentiment de réalité est sentiment d’irréalité. Le sentiment d’irréalité n’est là que comme un signal qu’il s’agit d’être dans la réalité et qu’à un quart de poil près il y manque encore un petit quelque chose.

 

  1. irréel L06 21/1/59: [L’avocat d’Ella Sharpe] Il ne prend pas n’importe quel moi pour se faire ne pas être là où il est  Il est trop clair que du point de vue de la réalité ce fantasme est intenable, et se mettre à aboyer comme un chien dans une chambre où on ne doit pas être n’est pas la meilleure façon d’échapper à l’attention /…/ Ce qui est propre à tout affect, de toute cette marge, cet accompagnement, ces bordures du discours intérieur /…/ c’est que la continuité est en effet et principalement par le moyen de l’affect. A savoir: moins les affects sont motivés /…/ (c’est une loi) plus ils apparaissent pour le sujet compréhensibles. Ce n’est pas pour nous une raison de le suivre /…/ ce qu’il s’agit d’analyser c’est le fantasme, sans le comprendre, c’est-à-dire en retrouvant la structure qui le révèle /…/ De même que tout à l’heure l’important était de voir que le sujet nous dis qu’à propos de la toux “c’est un message”, il importe de s’apercevoir que ce fantasme n’a vraiment aucun sens (et c’est) dû au caractère totalement irréel de son efficacité éventuelle. C’est que le sujet en aboyant dit tout simplement “c’est un chien” /…/ Il ne se demande pas quel est ce signifiant de l’Autre en lui. Il se fait autre à l’aide de quoi: d’un signifiant précisément.

 

  1. Irréel L09 30/05/62, p.461*

 

  1. irréel L19, 10/5, p. 6) il parle, à propos du cinéma, de l’“irréel de la projection”.
Print Friendly, PDF & Email