Groupe niçois de psychanalyse lacanienne

SIGNIFICATION

 

signifi­cation ??? Le cas de la linguistique est plus subtil, puisqu’elle doit intégrer la diffé­rence de l’énoncé à l’énonciation, ce qui est bien l’incidence cette fois du sujet qui parle, en tant que tel (et non pas du sujet de la science). C’est pourquoi elle va se centrer sur autre chose, à savoir la batterie du signifiant, dont il s’agit d’assurer la prévalence sur ces effets de signifi­cation.

 

signification E81. “ce qui a une signification réelle, le symptôme, par conséquent, ne peut être psychologique que d’apparence /…/ et se distinguera du registre ordinaire de la vie psychique par quelque trait discordant où se montre bien son caractère “grave”.

 

signification E168. 1966, La référence même constante d’un Clérambault à ce qu’il appelle […] “l’idéogénique”, n’est pas autre que cette recherche des limites de la si­gnification.

 

signification E498 :”il n’est aucune signification qui ne se soutienne sinon du renvoi à une autre signification […]

 

signification E515 [dans la structure métaphorique] le signe (+) /…/ manifestant ici le franchissement de la barre et la valeur constituante de ce franchissement pour l’émergence de la signification.

 

signification E538 1966 Remarquons d’autre part que nous nous trouvons ici en présence de ces phénomènes que l’on a appelés à torts intuitifs, pour ce que l’effet de si­gnification y anticipe sur le développement de celle-ci ; il s’agit en fait d’un effet de signifiant, pour autant que son degré de certitude (degré deuxième : signification de signification) prend un poids proportionnel au vide énigmatique qui se présente d’abord à la place de la signification elle-même.

 

signification E560-1.voici ce qui se produit selon lui [Schreber]. L’apparition à l’échelon suivant du lointain […] dans le parc, dans le réel, de créations miraculeuses […] dont Mme Ida Mcalpine note finement qu’elles appar­tiennent toujours à des espèces volantes : oiseaux ou insectes. Ces derniers météores du délire n’apparaissent-ils pas comme la trace d’un sillage, ou comme un effet de frange (littoral), montrant les deux temps où le signifiant qui s’est tu dans le sujet, fait de sa nuit, d’abord jaillir une lueur de signification à la surface du réel, puis fait le Réel s’il­luminer d’une fulgurance projetée du dessous de son soubassement de néant.

 

 

signification E860 : Le cas de la linguistique est plus subtil, puisqu’elle doit intégrer la diffé­rence de l’énoncé à l’énonciation, ce qui est bien l’incidence cette fois du sujet qui parle, en tant que tel (et non pas du sujet de la science). C’est pourquoi elle va se centrer sur autre chose, à savoir la batterie du signifiant, dont il s’agit d’assurer la prévalence sur ces effets de signifi­cation.

 

signification L01 214 Dans le Livre I, Les Écrits techniques de Freud (p. 214),  “Cette Prägung,  Freud nous l’explique de la façon la plus claire  se situe d’abord dans un inconscient non-refoulé  nous préciserons cette expression approximative. Disons que la Prägung n’a pas été intégrée au système verbalisé du sujet, qu’elle n’est même pas montée à la verbali­sation, et même pas, on peut le dire, à la signification […] Il s’agit donc d’une empreinte pré-significative

 

signification L01 309: “Il y a des parties de discours désinvesties de signification, qu’une autre signification, la signification inconsciente vient prendre par derrière. Freud le montre à propos du rêve, et je vous l’ai fait voir dans des lap­sus éclatants.[…] Or c’est là une dimension fondamentale, puisque c’est la face radicale de non-sens que présente tout sens. Il y a un point où le sens émerge, est créé. Mais en ce point même, l’homme peut très bien sentir que le sens est en même temps anéanti, que c’est d’être anéanti qu’il est créé. Le trait d’esprit, qu’est-ce que c’est ?  sinon l’irruption calculée du non-sens dans un discours qui a l’air d’avoir du sens.

 

signification L02 147 [L’Au-delà du principe de plaisir] Freud l’a écrit au moment où la technique analytique virait, et où l’on pouvait croire que résistance et signification inconsciente se correspondaient comme l’endroit et l’envers, que ce qui fonctionnait selon le principe de plaisir dans le système dit primaire apparaît comme réalité dans l’autre, et inversement. /…/ Freud maintient que ça n’est pas ça, que tout le système de significations n’est pas dans le bonhomme, que sa structure n’est pas une synthèse de ces significations, bien au contraire .

 

signification L02 253. “Pour évoquer un thème souvent présent chez Freud, c’est en fonction du caractère significatif sous lequel se sera présenté la première fois le fait que vous aurez fait dans vos culottes qu’il pourra se faire que dans la suite, à un âge où ça ne se fait plus du tout, vous recommenciez. Ce lâ­chage a été interprété comme un signe, que vous ayez perdu la face, qu’il ait été lié à une émotion érotique  relisez l’Homme aux Loups, il a pris une valeur dans la phrase, une valeur historique, une valeur de symbole, qu’il continuera d’avoir, ou non. Mais c’est en tout cas à par­tir de la valeur que votre réaction tripale a prise la première fois, qu’une différenciation se fera au niveau de vos tripes et votre tube digestif, et qu’à jamais la chaîne des effets et des causes sera autre. Si ce n’est pas ce que nous enseigne la psychanalyse, elle ne nous enseigne rien du tout.

 

signification L02 368: “Le symptôme est en lui-même, et de bout en bout, signification, c’est-à-dire vérité, vérité mise en forme.

 

signification L03 155.  “l’anticipation de la signification” chez le délirant, [lorsqu’il s’agit de comprendre une phrase].”Il est de la nature de la signification, en tant qu’elle se dessine, de tendre à tout instant à se fermer sur celui qui l’entend […] C’est au niveau où le signifiant entraîne la signification, et non pas au niveau sensoriel du phénomène que l’ouïr et le parler sont comme l’endroit et l’envers. Écouter des paroles, y accorder son ouïr, c’est déjà y être obéissant. Obéir n’est pas autre chose, c’est aller au devant, dans une audition.

 

signification L03 337 Le tu est dans le signifiant ce que j’appelle une façon de hameçonner l’autre, de le hameçonner dans le discours, de lui accrocher la signification.

 

signification L03 75. “nous pouvons, à l’intérieur même du phénomène de la parole, intégrer les trois plans : du symbolique (représenté par le signifiant), de l’imagi­naire (représenté par la signification), et du réel, qui est le discours bel et bien tenu réellement dans sa dimension diachronique.

 

signification L03 160 Ce qui signe l’hallucination c’est le sentiment /…/ de nouveauté /…/ Ce n’est pas du même ordre que ce qui apparaît en rapport avec la signification ou la signifiance. Il s’agit bien d’une réalité crée, et qui se manifeste bel et bien à l’intérieur de la réalité corne quelque chose de neuf.

 

signification L04 100: “Il semble bien, comme le dit W. JAEGER, qu’Aristote ait été le premier à “rompre le lien entre le mot et la chose, entre le logos  et l’on“, et à élaborer une théorie de la signification  c’est-à-dire à la fois  de la séparation et du rapport entre le langage comme signe et l’être comme signifié.”

 

signification L04 407: Le  monde sublunaire est plein, en effet, de ces présences qui, pour être évanescentes, ne s’en perpétuent pas moins dans l’espèce et dans le genre, et qui donnent lieu à ces unités de signification sans lesquelles tout discours intelligible serait impossible. Bien plus, pour caractériser ces essences humaines Aristote a recours au même mot par lequel il décrivait la séparation platonicienne des Idées [choristos: XPNCTOC] .

 

signification L05 11 déc. 1957 : “nous pensons que le sujet ne parle jamais sans une certaine intention de signification. L’intention est derrière son mensonge ou sa sincérité, peu importe, mais cette intention est dérisoire. […] l’intention était jusqu’à présent [jusqu’à Freud] confondue dans cette occasion avec la dimension de la conscience, parce qu’elle nous semblait, cette conscience, inhé­rente à ce que le sujet avait à dire en tant que signification.[Trois pages plus loin il précise qu’il s’agit du préconscient ]: “Le fait que Freud emprunte à sa lecture approfondie de Fechner ce terme d’autre scène psychique, est quelque chose qui toujours est mis en corré­lation avec l’hétérogénéité stricte des lois de l’inconscient par rapport à tout ce qui peut se rapporter au domaine du préconscient, c’est-à-dire au domaine du compréhensible, au domaine de la signification.

 

signification L05 2 juillet. 1958 : “la signification en tant qu’expressément engendrée par les conditions qu’impose à l’organisme […] la parole.

 

signification L05 20 novembre 1957 : “tout annonce […] qu’une lecture naïve d’Homère ne correspond absolu­ment en rien au sens véritable d’Homère et ce n’est certainement pas pour rien que des gens se consacrent à une exhaustion attentive du voca­bulaire homérique comme tel, dans l’espoir de remettre approximative­ment en place la dimension de signification dont il s’agit dans ces poè­mes.

 

signification L05 23 avril 1958. J’ai introduit […] cette problématique du désir en tant que l’analyse nous le montre comme déterminé par un acte de signification, mais que le désir soit déterminé par un acte de signification ne livre pas du tout d’une façon achevée son sens. Il se peut que le désir soit le sous-produit, si je puis m’exprimer ainsi, de cet acte de signification. Dans un des ar­ticles que je vous ai cité comme constituant l’introduction véritable à la question de la perversion […] il s’agit du cas d’un sujet névrosé, et l’au­teur s’arrête à ce fait qu’un sujet, après avoir réussi son premier coït […] se livre à cet acte mystérieux, unique en vérité dans son existence : ren­trant chez lui, il se livre à cette exhibition particulièrement réussie  […] en ce qu’elle se réalise avec un maximum de plénitude, et d’autre part de sécurité ; il se déculotte et s’exhibe le long d’un remblais de chemin de fer.[…] que ceci soit un acte significatif […] c’est certain, mais quelle si­gnification ? […] qu’est-ce que cela veut dire qu’il l’a à la disposition de tous ? […] Veut-il en le montrant s’effacer derrière ce qu’il montre, n’être plus que le phallus ? […] cet acte indique ce qui est laissé à dési­rer au-delà de la satisfaction.

 

signification L05 5 février 1958 : “de même que la chaîne signifiante progresse dans un certain sens le quelque chose qui dans les significations (ou au-dessous) progresse en sens contraire c’est une signification qui toujours glisse, file et se mor­celle, qui fait qu’en fin de compte le rapport foncier de l’homme à toute signification -du fait de l’existence du signifiant- est un objet de type spé­cial. Cet objet, je l’appelle métonymique .

 

signification L05 5 février 1958 : C’est cela qui est au départ la constitution de cet objet [objet métonymi­que] comme un certain signifiant qui prend une certaine place, qui se substitue au sujet, qui devient la métaphore du sujet ; ce qui se produit dans l’identification à l’objet du désir, dans le cas où la fille s’identifie à son père c’est bien ceci : le père qu’elle a désiré et qui lui a refusé le désir de sa demande, devient quelque chose qui est à sa place. Le carac­tère métaphorique de la formation de l’Idéal du moi est un élément es­sentiel. Et de même que dans la métaphore ce qui en résulte c’est la modification de quelque chose qui n’a rien à faire avec le désir qui est intéressé dans la constitution de l’objet, qui est un désir qui est ailleurs à ce moment là, le désir qui avait lié la petite fille à la mère, appelons le […] petit “d” ; toute l’aventure précédente de la petite fille avec sa mère vient ici prendre place dans la question et subit les conséquences de cette métaphore. Il devient lié. […] la métaphore […] c’est quelque chose qui résulte d’un changement de signification [nous soulignons, S.S.-N.].

 

signification L05 19 mars 1958, Les formations de l’inconscient : Verwerfung. C’est pour autant que de la part de l’Idéal du Moi le sujet peut se trouver lui-même, dans sa réalité vivante, dans cette posi­tion d’exclusion, que s’établit l’état dépressif comme tel. Mais ce dont il s’agit dans la formation de l’Idéal du Moi est un proces­sus tout opposé : il consiste en ceci en somme, que cet objet qui se trouve confronté à quelque chose que nous avons appelé privation, pour autant qu’il est un désir négatif, que c’est quelque chose qui peut être demandé, que c’est sur le plan de la demande que le sujet se voit refuser ce désir, cette liaison entre le désir en tant que refusé et l’objet.

 

signification L11 126 : [l’] “assentiment subjectif est nécessaire à la signification même de la punition.

 

signification L11 201 : “Quand les diplomates dialoguent ils sont censés représenter quelque chose dont la signification, d’ailleurs mouvante, est au delà de leur per­sonne […] Le terme de Repräsentanz est à prendre en ce sens. Le signi­fiant a à être enregistré comme tel, il est au pôle opposé de la significa­tion. La signification elle, entre dans le jeu de la Vorstellung  [de la lé­galité].

 

signification L11 227 : “C’est pour cela qu’il est faux de dire que le signifiant dans l’inconscient est ouvert à tous les sens. Il constitue le sujet dans sa liberté à l’égard de tous les sens, mais ça ne veut pas dire qu’il n’y ne soit pas déterminé. Car au numérateur, à la place du zéro, les choses venues s’inscrire sont significations, significations [nous soulignons, S.S-N.] dialectisées dans le rapport au désir de l’Autre, et elles donnent au rapport du sujet à l’in­conscient une valeur déterminée […].BIS: “[…] c’est pour cela qu’il était faux de dire, tout à l’heure, que les signi­fiants dans l’inconscient sont ouverts à tous les sens ; ça ne veut pas dire pour autant qu’il n’y soit pas déterminé. Pour autant qu’à ce numéra­teur, le zéro, les choses sont venues s’y inscrire dialectisées par rapport au désir de l’autre et qu’ils donnent au rapport du sujet à l’inconscient une valeur déterminée, […]

 

signification L11 238 : “C’est au moment où la signification de la croyance paraît le plus profon­dément s’évanouir, que l’être du sujet vient au jour de ce qui était […] la réalité de cette croyance. Il ne suffit pas de vaincre la superstition, comme on dit, pour que ses effets dans l’être soient pour autant tempé­rés.

 

signification L11 60.[la répétition] Voyez-là chez l’enfant, dans son premier mouvement, au moment où il se forme comme être humain, se manifester comme exigence que le conte soit toujours le même, que sa réalisation racontée soit ritualisée, c’est-à-dire textuellement la même. Cette exigence d’une consistance distincte des détails de son récit, signifie que la réalisation du signifiant ne pourra jamais être assez soigneuse dans sa mémorisation pour attein­dre à désigner la primauté de la signifiance comme telle. C’est donc s’en évader en apparence que de la développer en variant les significations. Cette variation fait oublier la visée de la signifiance, en transformant son acte en jeu, et en lui donnant des décharges bienheu­reuses au regard du principe de plaisir.

 

signification L12 12 Mai 1965 : “La conjoncture analytique est le point où se dissout ce qu’a de courte vue chez le linguiste cette distinction qu’il croit faire, devoir faire, comme essentielle, de deux niveaux prétendus linguistiques : l’un com­portant l’inhérence de la signification, l’autre qui l’exclurait.

 

signification L12 2 déc. 1964 : “Chercher dans une chaîne signifiante grammaticale une signification est une entreprise d’une futilité extraordinaire […] Une chaîne signifiante engendre toujours, pourvu qu’elle soit grammaticale, une signification ; je dirai plus : n’importe laquelle.

 

signification L12 2/12/64: Pour l’effet de sens, la face qu’il offre du côté du signifié est: non-sens, barrière de non-sens, ce qui veut pas dire sans signification, ce qui est la face de refus qu’offre le sens du côté du signifié.

 

signification L12 6 janv. 1965. “C’est au moment où sa pensée [celle de Freud] portait vers les significa­tions du sexe, c’est là qu’il n’avancera pas. Qu’est-ce que ça veut dire ? Que quelque chose qui n’est pas refoulé (il le réévoque) : que les effets [sont dus] non point à un refoulement mais à un discours rentré (Unterdrückt). Un discours sur le bas de soie cousu, à l’intérieur, à l’ex­térieur ; il est “aus“, passé au dehors. Sur quoi ça tire ? […] C’est que dans ce phénomène qu’on appelle oubli […] devant le trou qui se pro­duit, il se produit une métaphore de substitution […] elle est l’envers de celle dont je vous ai articulé la fonction créatrice de sens. C’est une suc­cession de sons purs […]

 

signification L12 9 déc. 1964 : “S’il est vrai que cette représentation du sujet […] est ce qui se présentifie dans l’effet de sens et qu’il y ait entre cela tout ce qui se construit comme signification (cette sorte de champ neutre, de faille, de point de hasard), ce qui vient se rencontrer ne s’articule pas du tout d’une façon obligée ; à savoir : ce qui revient comme signification d’un certain rap­port (qui reste à définir) du signifiant au référent (à ce quelques chose d’articulé ou non dans le réel, sur quoi c’est en venant, disons, se réper­cuter  pour n’en dire pas plus maintenant ).

 

signification L13 12 janvier 1966 : “[…] L’objet de la psycha­nalyse  Livre XIII, , il y a problème autour de la théorie frégéenne de la Bedeutung, wehr, wahre ; […] cette valeur de vérité, s’il y a problème, c’est là peut-être que vous verrez en fait que nous pouvons apporter quelque chose qui nous donne, désigne d’une façon rénovée par notre expérience, le véritable secret : il est de l’ordre de l’objet “a”. C’est au niveau de l’objet “a” en tant qu’objet qui choit dans l’opération du savoir, que nous sommes, comme hommes de science, rejoints par la question de la vérité.

 

Signification L14 8 janv. 1961. La logique mathématique, il serait mieux de dire : pratique logicienne sur le domaine mathématique […]. Ce langage […] ne semble pas avoir d’autre peine que de renforcer (en ce qui concerne le discours mathéma­tique) […] de raffiner sur son caractère sans équivoque. […] ce sans équivoque concerne quoi ? toujours […] l’objet. […] cf. Word  and Object de Quine, par exemple. […] c’est qu’il est de la nature du discours fon­damental, non seulement d’être équivoque mais d’être essentiellement fait du glissement […] sous tout discours de la signification. Première condition donc ai-je dit : être sans équivoque, ce qui ne peut se référer qu’à un certain objet visé bien sûr en mathématiques.

 

signification L16 Livre XVI, 8 janv. 1961. La logique mathématique, il serait mieux de dire : pratique logicienne sur le domaine mathématique […]. Ce langage […] ne semble pas avoir d’autre peine que de renforcer (en ce qui concerne le discours mathéma­tique) […] de raffiner sur son caractère sans équivoque. […] ce sans équivoque concerne quoi ? toujours […] l’objet. […] cf. Word  and Object de Quine, par exemple. […] c’est qu’il est de la nature du discours fon­damental, non seulement d’être équivoque mais d’être essentiellement fait du glissement […] sous tout discours de la signification. Première condition donc ai-je dit : être sans équivoque, ce qui ne peut se référer qu’à un certain objet visé bien sûr en mathématiques.

 

signification L18 16 juin 1971 : Lacan, Livre XVIII, inédit, D’un discours…,  . “Il est tout à fait clair que si la castration a un rapport au phallus, ça n’est pas là [au niveau de l’image féminine d’Akhénaton] que nous pouvons la désigner. Je veux dire que si je fais le petit schéma qui correspondrait au “pas-tous” et au “pas-toutes”, comme désignant un certain type de rela­tion au de x, c’est bien en ce sens que c’est au  de x tout de même que se rapportent les élus. Le passage, le passage à la “médiation” […] masculine c’est bien celle de cet “au moins un” que je soulignais et que nous retrouvons dans Peano par ce n+1 toujours répété ; celui qui, en quelque sorte, suppose que le n qui le précède se réduit à zéro ; par quoi ? précisément par le meurtre du Père. Ce repérage donne, si l’on peut dire, le détour, la façon, pour employer le terme de Frege lui-même […] “ungerade” (oblique), dont le sens du meurtre du Père, se rapporte à une autre Bedeutung […]

 

signification L18 16 juin 1971, D’un discours qui ne serait pas du semblant  Livre XVIII, inédit :. “Sinn et Bedeutung […] c’est de cette opposition articulée par le logicien vraiment inaugural qu’est Frege, Sinn et Bedeutung définissent des repè­res qui vont plus loin que ceux de connotation et de dénotation […] Frege instaure les deux versants de Sinn et Bedeutung ; beaucoup de choses sont à retenir et spécialement pour un analyste. Car assurément, sans une référence logique […] il est impossible de trouver le point juste dans les matières que j’aborde. La remarque de Frege tourne tout entière autour de ceci que portés à un certain point du discours scientifique, ce que nous constatons c’est par exemple des faits comme celui-ci : est-ce la même chose que de dire “Vénus”, ou de l’appeler de deux façons, comme elle fut longtemps dé­signée : “L’étoile du soir” et “l’étoile du matin” […] C’est à l’examen de cette distinction que Frege s’aperçoit qu’il n’est pas possible en tout cas de remplacer “Sir Walter Scott” par “l’auteur de Wawerley”. C’est en cela qu’il distingue ceci que “l’auteur de Wawerley” véhicule un sens, un “Sinn” et que “Sir Walter Scott” désigne une Bedeutung.

 

signification L24 14 décembre 1977 p. 2, Livre XXIV, L’insu que c’est de l’une-bevue s’aile à mourre, in­édit : “l’homme sait plus qu’il ne croit savoir. Mais la substance de ce savoir […] n’est rien d’autre que le signifiant en tant qu’il a des effets de signi­fication. L’homme parlêtre […] parle signifiant, avec quoi la notion d’être se confond.

 

signification Sc4 37 Scilicet, n°4, p.37. “l’Étourdit” :  “L’interprétation est du sens et va contre la signification.

 

signification Sc4 44 Lacan, “l’Étourdit” in Scilicet  n° 4, p. 44 : “l’insulte […] reste fantasme, et pour le dire, ne touche au réel qu’à per­dre toute signification. De tout cela [l’analysant] saura se faire une con­duite. Il y en a plus d’une, même des tas, à convenir aux trois dimen­sions de l’impossible ; telles qu’elles se déploient dans le sexe, dans le sens, et dans la signification.

 

 

signification 407: Le  monde sublunaire est plein, en effet, de ces présences qui, pour être évanescentes, ne s’en perpétuent pas moins dans l’espèce et dans le genre, et qui donnent lieu à ces unités de signification sans lesquelles tout discours intelligible serait impossible. Bien plus, pour caractériser ces essences humaines Aristote a recours au même mot par lequel il décrivait la séparation platonicienne des Idées [choristos: XPNCTOC] .

 

signifié RONDEPIERRE (Ax88): Champ paranoïaque des psychoses.

 

signifié Sc. 2/3 Radiophonie, p.68 PORGE: ‘pavé dans la mare du signifié ’ SIGNIF 100: “Il semble bien, comme le dit W. JAEGER, qu’Aristote ait été le premier à “rompre le lien entre le mot et la chose, entre le logos  et l’on“, et à élaborer une théorie de la signification  c’est-à-dire à la fois  de la séparation et du rapport entre le langage comme signe et l’être comme signifié.”

L’angoisse Séminaire 1962-1963 AFI

 

Page 55

 

Ce devant quoi le névrosé recule, ce n’est pas devant la castration, c’est de faire de sa castration, la sienne, ce qui manque à l’Autre, Α, c’est de faire de sa castration quelque chose de positif qui est la garantie de cette fonction de l’Autre. Cet Autre qui se dérobe dans le renvoi indéfini des significa­tions, cet Autre où le sujet ne se voit plus que destin, mais destin qui n’a pas de terme, destin qui se perd dans l’océan des histoires, – et qu’est-ce que les histoires, sinon une immense fiction ? – qu’est-ce qui peut assurer un rapport du sujet à cet univers des significations sinon que quelque part il y ait jouissance? Ceci il ne peut l’assurer qu’au moyen d’un signifiant, et ce signifiant manque forcément. C’est l’appoint à cette place manquante que le sujet est appelé à faire, par un signe, que nous appelons de sa propre castra­tion. Vouer sa castration à cette garantie de l’Autre, c’est 1à ce devant quoi le névrosé s’arrête; il s’y arrête pour une raison en quelque sorte interne à l’analyse, c’est que c’est l’analyse qui l’amène à ce rendez-vous. La castra­tion n’est en fin de compte rien d’autre que le moment de l’interprétation de la castration.

Print Friendly, PDF & Email